Qui sommes-nous ?

L'association Art Blakey

Fondée dans les années 1990, l’association Art Blakey débute son activité en 1994. Elle est centrée sur la culture et plus particulièrement la musique. Son but est de promouvoir la diffusion du spectacle vivant

En choisissant le nom d’Art Blakey, leader des Jazz Messengers, l’association s’est positionnée dès le départ comme ambassadrice de la musique en milieu rural. De Availles-Limouzine, dans le département de la Vienne, en passant par Chalais en Charente, elle évolue désormais comme festival itinérant dans les villages du pays Lavalette-Tude-Dronne.

Au fil du temps, Art Blakey a participé à :

– La création d’une école de musique située à Angoulême pour faire naître des vocations.
– L’organisation de stages d’été dans divers lieux de la vallée de l’échelle et de la nouvelle communauté de communes Lavalette-Tude-Dronne. Ces derniers étant animés par des musiciens confirmés pour que nos stagiaires découvrent des esthétiques nouvelles. 
– La création d’un outil administratif pour que les musiciens déclarés par nos soins puissent, en partie, grâce à notre intermédiaire, bénéficier d’un statut. 
– La création, en 1999, du festival Villages Sessions en partenariat très étroit avec les différentes communes concernées chaque année par les concerts.
– La création de l’orchestre de l’association : le Badaboum Band.

Villages Sessions, qu'est-ce que c'est ?

Villages Sessions, c’est l’envie du partage, de la convivialité, du partenariatC’est un festival itinérant et enraciné.

– Itinérant pour aller au plus près du public.

– Enraciné car Villages Sessions, c’est au-delà d’un festival de musique. C’est un grand moment festif dans différents villages où chacun joue son rôle dans le cadre d’un partenariat entre Art Blakey et les communes concernées. Ceci fera 20 ans en 2019.

La commune ouvre le bal en offrant à tous un apéritif animé en musique par nos soins. La mairie ou le comité des fêtes organise le repas d’avant concert. De grandes tables sont installées pour accueillir : habitants, public, techniciens, organisateurs, musiciens.

Art Blakey joue ensuite sa partition avec une programmation composée de groupes d’ici ou d’ailleurs qui ont en commun l’envie de jouer pour le public et de partager en musique des moments d’émotion dans des lieux chargés d’histoire.

N’hésitez pas à partager :